DESCENDANCE DE MARIE DE LUSIGNAN
ORIGINE ET DESCENDANCE DE MARIE DE LUSIGNAN

 

Brève allocution prononcée le dimanche 19 mai 2013 au château de la Grange (86).
devant les Chevaliers et Dames Chevalières de l’Ordre Royal de Mélusine

 

En ce jour mémorable, Il m’a semblé intéressant de vous dire quelques mots de l’origine et de la descendance de notre réelle fondatrice Marie de Lusignan.

Tout part du couple Adrien GODEFROY (1726-1797) et de Marie Anne FRERET (1729-1784) couple établi à Allouville Bellefosse en Seine-Maritime. Une descendance de 4 enfants baptisés à Yvetot, dont Marie Anne Angélique GODEFROY née en 1763. Elle se marie avec Jean-jacques GUERY né en 1761 à Maulévrier. Ils auront plusieurs enfants dont Marie-Françoise qui  se mariera en la paroisse Saint-Roch de Paris avec un riche commerçant d’origine angevine né dans l’actuel Palatinat allemand, Louis Guillaume LEGOUPIL (1787-1849). Ce dernier avait été appelé en Normandie  à la draperie d’Elbeuf pour y installer des pompes à feu, puis il s’installa à Paris ou il fit fortune dans cette activité. Ils n’eurent qu’une fille, Marie Louise Joséphine LEGOUPIL.

Cette dernière va connaître une destinée extraordinaire tel un conte de fée…Très belle, avec une voix de cantatrice, son père  qui avait des relations très haut placées la présenta peu avant sa mort en 1849, à un gentilhomme d’origine ottomane mais arménien de souche, Ambroise CALFA NAR-BEY, plus âgé, qui tomba vite amoureux d’elle. C’était un homme de lettre, historien érudit, notamment auteur d’un dictionnaire arménien français. Son père Kévork (Georges) Youssouf CALFA dit NAR-BEY, était un riche commerçant d’Istambul. Avec son épouse Cantar Kantaroglou il avait eu trois enfants, Ambroise, Djivant (Jean) Khorène CALFA dit NAR-BEY qui allait être un homme de religion très important, (Archevêque) ayant notamment traité avec les ottomans pour libérer les arméniens de la puissance réglementaire de ‘La Porte’.

Ambroise, Guy CALFA dit NAR-BEY établi à Paris dès 1848, après avoir fait des études à Venise, fut en 1864 Préfet des études au collège arménien Samuel Moorat de Paris. Il reçu du sultan, la plaque de l’Ordre de Mégidé et le grade d’Oula Ewel (titre équivalent à celui de général de division) Il fut naturalisé français le 7 juin 1852 et se maria avec Marie le 12  août  1863.

Ambroise CALFA NAR-BEY  (ou le Bey éclairé) descendait en fait d’une très vieille famille arménienne de sang royal dont l’origine lointaine est, avant les croisades, d’origine poitevine puisqu’il s’agit de l’illustre famille des Lusignan. Après le décès de son frère Youssouf  Léon, il  fut promu chef de la dynastie et Marie fut appelée Princesse de Lusignan. Elle n’oublia jamais ses origines  et devenue Grande Maîtresse de l’Ordre Royal et humanitaire de Mélusine, elle distribua généreusement sa fortune aux  pauvres, aux orphelins et aux malades.

Ils eurent deux enfants, Emilie Gabrielle de NAR-BEY, qui allait se marier avec le Marquis de NAUROIS,  Gabriel Gérard Jacobé, d’une vieille famille languedocienne ; et Léon Amaury Gaston CALFA de Lusignan, qui entra dans la marine française à Brest.

Emilie Gabrielle, s’installa à Fiac, près de Lavaur, au château Sainte-Anne dans le Tarn et elle eut 7 enfants,  Angèle Laure, Marie Jacobé de Naurois, Louise Marie Paule, Bérangère Laure Marie, Laure Marie Nadine, Laure Marie Paule, Gérald Hippolyte Marie et Gérald Marie.

Laure Marie Paule Jacobé de NAUROIS se maria à Adrien Jean Marie PENIN, dont les racines familiales étaient dans la Vienne, au village de Saulgé. Ils s’y installèrent. Les ancêtres PENIN possédaient des domaines  à la Raudière, près de Latillé (86), et prirent ensuite le nom de  PENIN de la RAUDIERE.

Ils eurent de nombreux enfants,  dont Adrien PENIN de la RAUDIERE. En dehors des descendants de Marie de Lusignan du midi, il en existe donc aussi en Poitou,  à Saulgé.

Nous sommes allés, le Secrétaire des commandements et moi-même, le 10 mai 2013, voir leur magnifique château de Beaupuy à Saulgé (86) qu’ils font visiter de temps en temps.

Je dois la plupart de ces renseignements à M Daniel CAHEN généalogiste demeurant à Albi, que je remercie ici bien vivement.

 

Le Gouverneur de l’O.R.M.

 

 

 

Page précédente :
A la pieuse mémoire de Marie de Lusignan

 

Page suivante :
Quelques membres prestigieux de l'ordre

 

 

mis en ligne par l'Ordre Royal de Mélusine.
Exoudun - 1er Janvier 2011.

Contacter l'Ordre

 

 

  • L'Ordre Royal de Mélusine
  • Portrait de la fondatrice de l'Ordre
  • Introduction par le Gouverneur de l'Ordre
  • Mélusine au Château de Lusignan
  • Les Lusignan aux Croisades
  • Les derniers Lusignan
  • Villes et lieux distingués par l’Ordre de Mélusine
  • A la pieuse mémoire de Marie de Lusignan
  • Descendance de Marie de Lusignan
  • Quelques membres prestigieux de l'ordre
  • Marie de Lusignan et Victor Hugo
  • Les frères Chorène et Ambroise Calfa
  • Les nouveaux statuts et le règlement intérieur
  • Renaissance de l'Ordre
  • Reception 2013
  • Le serment des chevaliers
  • Poème à la gloire des Lusignan
  • Informations touristique et culturelle
  • Documents d'archives
  • Obituaire
  • Bibliographie
  •  

     


    - Pages vues : -